Home À la une 10 millions pour les ex premiers ministres, une réforme qui va faire polémique

10 millions pour les ex premiers ministres, une réforme qui va faire polémique

by Almamy Sylla
0 comment

Une réforme imminente est dans le circuit concernant le statut des anciens premiers ministres, selon Le Quotidien. Tous les anciens premiers ministres du Sénégal devraient percevoir un salaire de 10 millions de FCFA et d’autres avantages.

Les anciens premiers ministres du Sénégal devraient bientôt égaler les anciens présidents de la république, au Sénégal les ex chefs d’Etat reçoivent un salaire de 10 millions de FCFA par mois. D’après Le Quotidien, une réforme serait en cours de téléchargement, pour revoir le statut des anciens patron de la primature sénégalaise, il est prévu dans son contenu la question une retraite pour les anciens premiers ministres. Tous les anciens premiers ministres sénégalais devront recevoir une prime de 10 millions fcfa par mois, comme c’est le cas actuel des anciens présidents de la république et des députés qui ont enchainés deux mandats de suite. Un salaire qui sera accompagné avec d’autres avantages. Ladite réforme si elle est confirmée, risque de soulever plusieurs questions, le Sénégal comme les autres Etats de la sous régions, traverse une situation économique assez délicate surtout en période de Covid-19, la conjoncture actuelle ne serait pas favorable pour la distribution des millions de FCFA à des anciennes autorités du gouvernement.

10 millions de FCFA pour chacun des 11 anciens premiers ministres du Sénégal

Abdou Diouf, Mamadou Lamine Loum, Moustapha Niasse, Mame Madior Dior Boye, Idrissa Seck, Macky Sall, Adjibou Soumaré, Souleymane Ndéné Ndiaye, Abdoul Mbaye, Aminata Touré, Mahamed Abdallah Dionne. Voici la liste des 11 futurs bénéficiaires des 110 millions mensuels que l’Etat sénégalais devra débourser dans le cadre de la prétendue réforme. Une dépense de trop qui n’est guère justifiée, la plupart des anciens premiers ministres ne vivent pas sous le seuil de pauvreté non plus. D’autres continuent d’ailleurs à occuper de hautes fonctions c’est le cas de Souleymane Ndéné Ndiaye Pca de Air Sénégal, Mamadou Lamine Loum Pca de la Bisis, Idrissa Seck président du Cese. Cette réforme pourrait aussi être l’objet d’une confusion pour les anciens premiers ministres ayant occupé la fonction de président de la république, Abdou Diouf et Macky Sall empocheraient donc 20 millions par mois chacun. Si il arrivait que cette réforme soit soumis à l’appréciation de l’assemblée nationale, on pourrait se poser la question de son utilité, est ce une priorité pour le Sénégal de payer les anciens premiers ministres? Le pays est déjà confronté à la croissance du chômage des jeunes. Certainement les priorités se trouvent ailleurs. En attendant rien n’est encore officiel concernant cette réforme.

You may also like

Leave a Comment