Home À la une Acte contre narture : Un étudiant à l’université de Saint Louis accuse le père de son camarade de chambre

Acte contre narture : Un étudiant à l’université de Saint Louis accuse le père de son camarade de chambre

by BMCBS
0 comment

El H.S.Thiam étudiant à l’université Gaston Berger de Saint Louis accuse le père de son camarade de chambre d’entretenir avec lui des rapports sexuels.

Les faits se sont déroulés à Diourbel au village de Khodjil dans la commune de Patar le 21 octobre dernier. El Thiam accuse le père de son camarade de l’avoir hypnotisé pour pouvoir entretenir une relation sexuelle avec lui. Avec comme chef d’accusation charlatanisme et acte contre nature, Modou Séne risque une année de prison.

Âgé de la soixantaine, M. Séne, polygame avec deux épouses et douze enfants cachait bien son faible pour les hommes. Devant la barre, El. Thiam se confie. Il déclare avoir déposé une demande de pré-inscription dans une université française qui s’en était suivie par des échecs. C’est dans cette logique qu’il explique son problème à son camarade de chambre qui lui propose de d’aller voir son géniteur une fois au village pour qu’il lui fasse des prières dans l’aboutissement de son projet d’étude. Pour récupérer les clés de leur chambre à l’université, l’étudiant c’est rendu au domicile de son camarade.

Il salut le vieux M. Séne en lui serrant la main. Il a en simplement profité pour recevoir des prières pour accélérer la demande qu’il doit déposer pour une pré inscription en Belgique. Sous la demande de l’accusé, l’étudiant accompagné du vieux se rend dans la salle de bain pour un bain mystique. Seulement le fameux bain finit par des ébats sexuels. Une fois à poil le vieux lui verse de l’eau en le caressant sans arrêt et finit par attraper le sexe de l’étudiant pour se l’introduire dans son anus mais a récupéré le sperme de ce dernier dans un morceau blanc. Le charlatan a déclaré n’avoir entretenue aucun rapport sexuel avec El Thiam. Seulement il sera trahi par ses déclarations au cours de l’enquête préliminaire où il a affirmé que l’ami de son fils était déjà nu quand il l’a trouvé pour lui donner les talismans et ce dernier à profité du moment qu’il s’était incurvé pour lui pénétrer mais il lui a demandé de se retirer c’est au même moment qu’il a déversé son sperme sur un morceau de tissu qui était a côté. De plus il a déclaré avoir déjà eu des relations avec des hommes depuis sa jeunesse, déclaration qu’il a fait une fois de plus devant le juge des flagrants délits.

Me Serigne Diongue a plaidé pour le bénéfice du doute à l’encontre du prévenu. Le procureur a jugé cet acte comme abracadabrant et a demandé une peine d’un an ferme. L’affaire est mise en délibéré au jeudi prochain par le tribunal des flagrants délits de Diourbel.

You may also like

Leave a Comment