Home Actualité Amnesty international exige l’autopsie des 3 morts lors des manifestations du 17 juin

Amnesty international exige l’autopsie des 3 morts lors des manifestations du 17 juin

by Abdoulaye Barry
0 comment

Trois personnes ont perdus la vie hier lors des manifestations de l’oppotion dont un à Dakar et deux autres à Ziguinchor. Une situation dont dénonce les droits de l’hommistes. Seydi Gassama ne veut pas que les personnes tuées hier vendredi dans les manifestations soient enterrées sans aucune suite.

Dans un message publié sur son compte Twitter, le responsable d’Amnesty International exige des chefs de parquets de Dakar et de Ziguinchor de procéder à l’autopsie des 3 corps avant tout enterrement. « Nous interpellons directement les chefs des parquets de Dakar et de Ziguinchor. Tous les corps des personnes décédées suite aux manifestations du 17 juin 2022 doivent être autopsiés avant d’être remis aux familles pour inhumation. L’examen des corps des personnes décédées par un médecin légiste est une étape importante de la recherche de la vérité sur les causes et les circonstances de leur décès », peut-on lire sur la page officiel de Twitter.

You may also like

Leave a Comment