Home Infos Ayé Boun Malick Diop sur les accusations du président de la Cour d’appel de Kaolack

Ayé Boun Malick Diop sur les accusations du président de la Cour d’appel de Kaolack

by BMCBS
0 comment

« Si, depuis 9 ans et quelques mois, il n’a pas occupé ses fonctions au niveau du tribunal, si le cas nous est signalé, quel que soit le contexte, notre devoir c’est de le rappeler à ses obligations… », dixit Ousmane Kane, premier président de la Cour d’Appel de Kaolack sur les ondes d’une radio de la place en admettant de manière claire qu’il a été actionné par le ministre de la Justice. Pourtant, mon affection au Tribunal de grande instance de Fatick n’a pas encore fait 9 ans, puisque que j’ai été affecté par arrêté du ministre de la Justice n° 011727 du 28 octobre 2011. Pour ne pas aller loin, je mets à la disposition de l’opinion publique les copies de deux jugements rendus à l’audience des mineurs du 31 janvier 2014 du TGI de Fatick lors de laquelle j’ai siègé pour le greffe et il y en d’autres. C’est une preuve que les dires du sieur Kane sont à mille bornes de la vérité.
Voilà les travers dans lesquels on tombe lorsque qu’un juge, de surcroît, un premier président d’une Cour, veut excessivement être dans les bonnes grâces du ministre de la Justice.
C’est vraiment dommage pour l’image de la Justice sénégalaise.
Avant de s’intéresser à la situation du syndicaliste que je suis, il gagnerait à s’investir davantage dans les affaires de sa cour. »

Me El Hadji Ayé Boun Malick Diop
Secrétaire général du Syndicat des Travailleurs de la Justice.

You may also like

Leave a Comment