Home À la une « C’est la famille Faye-Sall qui est à genoux » Mamadou Lamine Diallo sur les résultats des législatives

« C’est la famille Faye-Sall qui est à genoux » Mamadou Lamine Diallo sur les résultats des législatives

by Abdoulaye Barry
0 comment

Des élections législatives qui ne cessent de faire tomber des voiles. Une opposition qui continue son combat de déstabiliser le gouvernement considéré comme la dynastie Faye-Sall. Cette dernière commence à tombé selon Mamadou Lamine Diallo président du mouvement tekki membres de l’inter-coalition YAW et WALLU « C’est un projet d’accaparement de nos ressources gazières et pétrolières qui s’effondre avec le scrutin du dimanche 31 juillet 2022. Mansour Faye le dauphin caché, Aliou Sall le facteur de Franck Timis, Timbo de Pikine ont perdu dans leurs localités. Abdou Karim Sall avec les Oryx, est passé à la trappe. » Le député dans la treizième législature fait comprendre que c’est un signal fort venant de la population qui insinue que les ressources naturelles appartiennent au peuple. 

 Faisant allusion a une éventuelle victoire de l’inter coalition YAW et WALLU, il poursuit ses dires « désormais, à l’Assemblée nationale les députés de Yewwi et Wallu pourront prendre en charge vigoureusement le dossier des ressources naturelles, le poisson, le zircon, le pétrole et le gaz pour commencer… » Insistant sur la défaite de BBY Mamadou Lamine Diallo révèle que le président Macky Sall a distribué 43 milliards FCFA à des familles bien choisies politiquement, dans un campagne de soutien aux nécessiteux. A cela vient s’ajouter les dépenses collectives de campagne de Benno Bokk Yakaar, le soutien apporté au liste parallèles. Mamadou Lamine Diallo demande à ce qu’on comptabilise le coût pour l’État de ces hauts fonctionnaires et ministre qui ont abandonné leurs postes pour aller faire campagne. « Tout cela est estimé à 12 milliards, selon des indiscrétions de chefs affolés et déçus de Benno Bokk Yakaar. »

Le leader du mouvement Tekki pour finir, signale que le président à mis le paquet pour gagner ces élections et s’ouvrir un boulevard pour une troisième candidature et la présidence à vie. « La porte d’une troisième mandature est close et définitivement close, comme dirait Moustapha Niasse » approuve Mamadou Lamine Diallo.

You may also like

Leave a Comment