Home À la une Du nouveau dans l’affaire Astou Sokhna : La famille de la défunte accorde la “miséricorde” aux sages-femmes incriminées et retire sa plainte

Du nouveau dans l’affaire Astou Sokhna : La famille de la défunte accorde la “miséricorde” aux sages-femmes incriminées et retire sa plainte

by Matar Cissé
0 comment

Alors que la tension monte dans les structures sanitaires avec les grèves répétées des agents en guise de soutien à leurs collègues de Louga envoyés en prison après la mort en couches de Astou Sokhna, la jeune femme décédée dans le lit de l’hôpital Amadou Sakhir Mbaye, les choses bougent dans le nord-est du Sénégal. La médiation entamée par la famille Omarienne a porté ses fruits. La famille de la défunte, notamment la mère et le mari d’Astou Sokhna qui avait porté plainte, a décidé de pardonner et de tout laisser tomber. 

Selon la Rfm repris par Pressafrik, une rencontre regroupant l’ex directeur de l’hôpital Amadou Sakhir Mbaye, limogé après le drame, l’intersyndicale et la famille de la victime a eu lieu dans une salle à Louga. A l’issue de cette réunion, les deux parties ont fait la paix. 

« Je pardonne tout. Même si j’ai le cœur meurtri, je ne peux qu’accepter la demande du guide religieux « ,  a déclaré la mère de la défunte. Quant à son mari, il a informé qu’il « arrête les poursuites ».

Prenant la parole, l’ex directeur de la structure sanitaire, Amadou Guèye Diouf a renseigné que :  » nous n’avons pas la prétention d’envisager une interruption de cette procédure judiciaire. La démarche, c’est de pouvoir montrer à ceux-là qui doivent juger que ceux qu’ils doivent juger ont, préalablement au jugement, trouvé une solution grâce à l’intervention du guide religieux Thierno Cheikhou Tall et de son père ». 

A l’occasion, les représentants de l’intersyndicale ont souligné qu’ils vont retourner à la base pour discuter de la décision de mettre fin à leur mouvement d’humeur. 

Le procès des 6 sages-femmes envoyées en prison est prévu ce mercredi.

You may also like

Leave a Comment