Home À la une Education: Les parents du privé très remontés contre l’Etat.

Education: Les parents du privé très remontés contre l’Etat.

by Pierre Paul Etienne NDIAYE
0 comment

Face aux grève répétées des enseignants, les élèves du public n’hésite pas à aller déloger leurs camarades du privé. Ce qui irrite les parents d’élèves du privé qui demandent à l’Etat de protéger les établissements afin que leurs élèves puisent travailler dans la sérénité.

Il y’a à peine 48 heures que l’amicale des gouvernements scolaires invitait l’Etat du Sénégal et les enseignants à prendre leurs responsabilités. Il était également inquiété par le mutisme des parents d’élèves sur la crise scolaire.

Un cri de cœur qui semble porté ses fruits du coté du privé où les parents, à la place des solutions, étalent leurs inquiétudes.

Avec le bras de fer entre les syndicats d’enseignants et l’Etat, les élèves du publics seraient les seuls perdants. Devenu comme effet de mode, à chaque mouvement de grève les élèves du public sortent pour déloger leurs camarades de privé, qui ne sont jamais affectés par ces mouvements d’humeur. Ce qui n’est du gout des parents d’élèves du privé.

En conférence de presse hier la fédération des associations nationales des parents d’élèves du privé du Sénégal(FANPEPS) a fustigé ce comportement des élèves du public. « Même s’ils défendent leurs intérêts, cela ne leur donnent pas le droit de déloger leurs camarades du privé » a clamé Henri Benoit DIADHIOU. « D’ailleurs ils le font avec violence causant ainsi des dégâts matériels dans certains établissements à Dakar et dans les régions ».

Pour le président, il est temps de remettre de l’ordre dans l’école.  » Nous voulons que l’Etat s’asseye autour d’une table avec les syndicats d’enseignants pour trouver une solution urgente aux problèmes posés par les élèves, des réponses urgentes aux revendications des enseignants en respectant les accords et conventions signés ».

Face à cette crise qui commence à prendre des proportions inquiétantes, la Fédération des Associations des Parents d’Elèves du Privé du Sénégal demande à l’Etat de protéger les établissements privés afin que leurs élèves puissent étudier dans de bonnes conditions, ne sachant pas jusqu’où peut aller cette crise.

You may also like

Leave a Comment