Home À la une Emigration clandestine: L’année 2020 la plus meurtrière après celle de 2006.

Emigration clandestine: L’année 2020 la plus meurtrière après celle de 2006.

by Pierre Paul Etienne NDIAYE
0 comment

Malgré les restrictions, les mesures drastiques et d’accompagnement pour permettre aux jeunes de rester dans leurs pays d’origine, l’émigration clandestine continue de plus belle avec son lot macabre de décès. L’année 2020 est la plus meurtrière à part celle de 2006.

En 2020, près de 23.000 personnes avaient débarqués dans l’ Archipel de l’Espagne soit une augmentation de 756% par rapport à 2019 La majorité,19.000 personnes était arrivée entre septembre et décembre 2019.

Cette augmentation faisait alors échos à l’année inédite de 2006 au cours de laquelle 30.000 personnes ont débarquées en Espagne. Malgré une baisse enregistrée en 2021, l’année en cours, l’année 2020 demeure la plus meurtrière selon l’organisation internationale pour les migrations.

937 personnes sont décédées cette année sur la route maritime vers l’Espagne.

You may also like

Leave a Comment