Home À la une Forcing de Barth á la direction générale des Elections: Benno exige des sanctions et application de la lois

Forcing de Barth á la direction générale des Elections: Benno exige des sanctions et application de la lois

by Matar Cissé
0 comment

En vue des législatives, une vague froide accompagnée d’un séisme s’enflamme le cercle des hommes politiques. Après les entrées et sortis de certains dirigeants cités sur des affaires divers, une bagarre entre Barthélemy Diaz et des policiers survenue ce mercredi soir, à la direction générale des élections s’y ajoute et agite le camp du pouvoir. Dés lors les membres de la coalition de Benno Book Yakar ont tenu au plus vite une conférence de presse pour exiger des sanctions “précaires” à l’encontre du maire de la ville de Dakar. 

“ On essaye d’instaurer la violence et en disant qu’il n’y aura pas de bonnes élections. Je sais pas ce que fera la direction générale des élections. Mais, nous demandons à l’administration d’être strictes par rapport aux lois et règlements de ce pays et de les appliqués” a manifesté le maire de Dakar Plateaux. 

Selon Alioune Ndoye la lois sur la parité est une règle à respecter pour le bon fonctionnement des politiques sociales du pays. 

Pour rappel, après le depot des candidatures, étapes déjà dépassée, suit la phase de contrôle et de régularisation des Parainage’s jusqu’au 76e jour avant le scrutin, c’est à dire le mardi 16 Mai 20022 comme en dispose l’article L.179 du Code électoral. Pendant cette période, c’est à dire du 09 Mai au 17 Mai, La Commission ne s’occupe que des Parainage. Ce qui a d’ailleurs été exposé aux deux mandataires précités. 

You may also like

Leave a Comment