Home À la une Gouvernement : Mise en place d’une commission d’enquête après les manifestations violentes au Sénégal, suite à l’affaire Sonko/ Adji Sarr

Gouvernement : Mise en place d’une commission d’enquête après les manifestations violentes au Sénégal, suite à l’affaire Sonko/ Adji Sarr

by Almamy Sylla
0 comment

Le gouvernement, par la voix du ministre des Forces armées et de défense, Me Sidiki Kaba annonce la mise en place d’une commission d’enquête indépendante pour établir les responsabilités après les manifestations suite à l’affaire Sonko/ Adji Sarr. L’arrestation du leader du Pastef Ousmane Sonko, avait suscité de vives tensions dans plusieurs villes du pays, des dégâts matériels et des pertes de vies humaines, l’heure de l’enquête est venu.

L’arrestation du député Ousmane Sonko, dans l’affaire de viol présumé face à Adji Sarr, a déclenché durant le mois de mars plusieurs manifestations dans les rues des villes du Sénégal. Pendants ces journées de contestations demandant la libération immédiate du leader de l’opposition, une partie des manifestants s’étaient donné à des actes de pillage et de casse, la cible les enseignes françaises (station Total, supermarché Auchan), des banques et certaines organes de presse.

Les pertes et les dégâts matériels enregistrés, s’évaluent en termes de milliards, Total et Auchan se sont vu obligés de licencier une partie des employés, et la suppression des postes contractuels. En plus des dégâts matériels, un liste funeste, on parle aujourd’hui de plus 15 morts et des blessés, la riposte des forces de l’ordre a causé des morts par balle. Après la libération de Ousmane Sonko mis sous contrôle judiciaire, plusieurs forces de l’opposition et des mouvements contestataires (M2D, FRN , Pastef, etc.), exigeaient l’ouverture d’une enquête pour établir les responsabilités et demander justice pour les victimes. La mise en place d’une commission d’enquête est annoncée par le gouvernement dans ce sens.

Le gouvernement décide de créer une commission d’enquête indépendante après les manifestions

Le gouvernement du Sénégal annonce la création d’une commission d’enquête indépendante pour rendre justice de manière impartial. Le ministre des Forces armées déclare : « C’est une commission ouverte et les membres de l’opposition et de la société civile pourront y être, a précisé le ministre des Forces armées Sidiki Kaba, pour que cette commission puisse travailler en toute indépendance sur ce que les uns ou les autres ont eu à faire. » La dite commission aura pour mission principale « rétablir la vérité et les responsabilités. »

Après que le calme soit revenu, Ousmane Sonko libéré le 11 mars, Macky Sall président de la république appelait à l’apaisement. L’opposition et certains membres du gouvernement ont eu de vives échanges, par médias interposés sur la responsabilité de chacun suite à la situation chaotique occasionnée. Une enquête pour faire la lumière dans cette histoire s’imposait logiquement, c’est d’ailleurs une des revendications principales du M2D. Le M2D très présent à l’appel pour manifester, apprend la nouvelle et prend acte, le mouvement de défense de la démocratie, se dit être très vigilant sur les modalités de la mise en place de cette commission. L’indépendance et l’impartialité sont requises !

You may also like

Leave a Comment