Depuis 2014 le baril brut est à son plus haut niveau. Les contrats de gaz naturel sont en hausse de12% même si les  tensions politiques entre l’Ukraine et la Russie sont les causses selon le journal Financial Times.

Les prix du baril « ont atteint leur plus haut niveau depuis sept ans et les actions asiatiques et européennes chutent » a-t-on lit  après les annonces des médias américains  à une possibilité « attaque russe imminente en Ukraine ».

On note des chutes des marchés boursiers ,ce lundi (– 1,9 % pour l’indice Stoxx Europe 600, – 1,2 % pour l’indice britannique FTSE 100 et – 2,6 % pour l’indice russe Moex) survient, alors que le chancelier allemand Olaf Scholz est actuellement à Kiev pour essayer de calmer les tensions. De ce fait  mardi,il se rendra à Moscou pour un tête à tête avec Vladimir Poutine.

Au moment où l’on essaie de gérer la situation,les investisseurs eux ont leurs yeux fixés sur l’évolution de la crise Ukrainienne.Par contre le président américain Joe Biden se prépare pour un riposte à tout action militaire russe.Une déclaration qu’il a eu à faire ce week-end.

“les prix de l’énergie ont bondi ce lundi”, constate le quotidien de la finance. Le baril de brent s’échange à 96,16 dollars (85 euros), “son plus haut niveau depuis 2014”, en hausse de 23 % depuis le début de l’année. Les contrats européens de gaz naturel ont “bondi de 12 %, à 83,41 euros le mégawattheure” rapporte financial time. 

Il revient de savoir que la Russie assure le tiers de la livraison européenne de gaz naturel et 10% de la production mondiale de pétrole.

www.ft.com

You may also like

Leave a Comment