Home À la une Investitures au sein de YAW: Cheikh Bamba Diéye et Cie alertent Khalifa...

Investitures au sein de YAW: Cheikh Bamba Diéye et Cie alertent Khalifa SALL pour « Non respect » des engagements

41
0

Des membres fondateurs de la Coalition Yewwi Askan Wi ont tenu ce vendredi une conférence de presse, dans le but de réclamer leurs droits après consentement d’un léger considération au sein de cette même coalition. Cheikh Bamba Dièye et cie ont manifesté leur mécontentent contre certains décisions et engagements « non respectés », s’agissant des accordes cadres « bafoués ». 

L’ accord entre Wallu et Yewwi est l’appareil de déclenchement des problèmes et diligences constatées au sein des leaders de l’opposition. 

Des discussions sortent de partout et peuvent semer des doutes et certitudes. Si Cheikh Bamba Dièye parle d’un écosystème de confiance au sein de Yewwi Askan Wi, Abdou Karim Fall, a rappelé les principes et fondements de cette même coalition. Tandis que l’ancien ministre Aminata Lo Dieng, aussi membre de Yaw, évoquent une tournure de « lobby ». 

« Nous avons plus important à déplorer dans ce pays. Le chômage des jeunes, la cherté de la vie et autres situations. Voici les raisons qui nous ont poussé à créer la coalition Yewwi Askan Wi pour répondre à l’appel des Sénégalais. Car cette coalition est la demande des Sénégalais. Mais avec les élections législatives, nous sommes confrontés à des problèmes. Nous respectons la charte de la coalition qui nous a réunis en tant que partis politiques. Nous sommes dix partis politiques autour de cette table pour expliquer la situation actuelle », a laissé entendre Cheikh Bamba Dieye.

Et, selon Aminata Lo Dieng l’ancienne ministre, YAW n’est pas composée de trois partis. Car, a-t-elle expliquée: « Nous sommes les premiers adhérents de cette coalition mais la situation actuelle nous pousse à parler de la goutte d’eau de trop. Nous avons décidé que Khalifa Ababacar Sall choisisse les candidats pour les législatives mais aussi il devait discuter

des alliances ».  Avant d’ajouter: « Pour autant, Khalifa a choisi son mouvement Taxawu et Pur dans la commune de Dakar. Nous ne sommes pas des partis cosmétiques, l’accord entre Wallu et Yewwi était méconnu par certains membres. Nous affirmons notre appartenance à cette coalition de Yewwi car elle appartient au peuple ». 

Législatives: « nous ne disposons pas de listes » 

Ils sont 10 partis membres de la coalition Yewwi Askan. Et, ils crient tous pour le « Non respect » des engagements entrepris lors de ses législatives par les leaders de YAW. 

Et, d’après Moustapha Guirassi du parti SET « C’est effritement de ces valeurs pour nous fondateurs et initiateurs. Une liste nationale doit représenté la nation. Prendre en compte les sex la jeunesse certains categories. Cette équilibre on doit pouvoir le retrouver dans les listes nationales mais tous ses règles ont été bafoué. Nous ne disposons  pas de liste. La charte a été bafouée. On sera jamais capable de gérer l’état si nous aspirons à gouverner. Individuellement on doit avoir un comportement pour notre engagement. Il faut qu’on reviennent à la normal pour changer la donne » 

De l’autre côté, le président  du Parti PARE SUXALI SÉNÉGAL, Abdou Karime Fall, les membres investis pour les législatives sont issus de trois partis malgré les 50 partis qui fondent l’appareil politique de YAW . « nous sommes dans une situation très critique. Nous nous sommes réunis pour faciliter la vie aux sénégalais et pourtant les attentes commencent à être déçues » a alerté le président de du Parti PARE SUXALI SÉNÉGAL. 

Avant de  rappeler: «  Chaque fois il s’agit d’un combat citoyen nous étions présent. Vous vous souvenez du jour du 23juin. Si nous sommes des patriotes le meme régime nous devons. Le challenge est grand il s’agit pas de crée une société. On peux pas. Nous voulons revendiquer nos droits au sein de YAW. Notre préoccupation c’est le combat de tous les jours pendant que demain les sénégalais puissent consolider ». 

Previous articleLe président des Émirats Arabes Unis Cheikh Khalifa est mort
Next articleArrêté ministériel n° 008527 du 27 avril 2022 portant mise en place d’un dispositif de contrôle des listes de parrainages en vue des élections législatives du 31 juillet 2022

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here