«Jokko Ak Macky » ! C’est la nouvelle trouvaille du président de la République. Initié quelques jours après la débâcle enregistrée par la coalition majoritaire au pouvoir lors des dernières élections locales du 23 janvier, ce nouveau concept s’inscrit selon le Bureau d’information gouvernementale (BIG) dans un style novateur du Président Macky Sall de communier avec les jeunes des différentes localités, de dialoguer directement et sans filtre avec eux.

Selon Sud Quotidien, il faut dire que ce concept, lancé le samedi 05 mars 2022 dernier à Pikine, semble être une stratégie du pouvoir en place pour combler le vide laissé par des tournées économiques à l’intérieur du pays que le chef de l’État avait l’habitude de faire à la veille de chaque élection.

Regroupés à l’Arène nationale, des jeunes du département de Pikine ont ainsi pu échanger directement par visioconférence avec le chef de l’État et président de la coalition Benno Bokk Yakaar (BBY), Macky Sall, depuis son domicile privé à Mermoz.

Et, de cet entretien de près de quatre tours d’horloge, on peut retenir l’engagement du chef de l’État de doter Pikine d’un «plan spécial de développement» articulé autour de la modernisation du marché Syndicat, l’aménagement du Technopôle tout en préservant le cadre écologique et la biodiversité.

Pour la troisième série de «Jokko Ak Macky», le président de la République a choisi des jeunes de l’Arrondissement du Plateau (département de Dakar) pour échanger avec eux, toujours en mode visioconférence, sur les problèmes de la jeunesse dans la capitale.

Lors de cette rencontre élargie aux maires des communes de Dakar-Plateau et de la Médina (proches du pouvoir), le chef de l’État a réaffirmé « son ambition de poursuivre et d’amplifier, en liaison avec les collectivités territoriales (ville de Dakar et les communes du département), les investissements pour la modernisation et le développement durable de la Capitale ».

Après les jeunes de Pikine, le chef de l’État s’est entretenu, suivant le même format, avec ceux du nouveau département de Keur Massar, le jeudi 10 mars dernier. Lors de ce face-à-face virtuel, Macky Sall s’est engagé à doter ce cadet des départements du Sénégal d’un «Programme spécial d’Aménagement et de Développement ».

À la suite des jeunes de l’Arrondissement du Plateau, le président de la République s’est entretenu, le vendredi 9 avril dernier, avec les jeunes de la région de Kolda. D’ailleurs, c’est lors de cette rencontre qu’il a été interpellé sur la réticence de certains fonctionnaires, notamment des professionnels de santé à rejoindre leur poste dans cette région après leur affection.

En guise de réponse, le chef de l’État a demandé au ministre de la Santé de « licencier immédiatement toute personne recrutée pour aller servir dans les régions et qui refuse de s’y astreindre».

You may also like

Leave a Comment