Home À la une La centrale de Cap des Biches devrait générer près de 25% de l’électricité consommée…

La centrale de Cap des Biches devrait générer près de 25% de l’électricité consommée…

by Dakarois
0 comment

Dakar-Senelec-la centrale de Cap des Biches Une fois achevée, elle sera la plus grande centrale électrique du Sénégal et devrait générer près de 25% de l’électricité consommée, fournissant l’électricité équivalente nécessaire pour alimenter jusqu’à 500 000 foyers sénégalais.

Le projet Cap des Biches est une centrale électrique à cycle combiné au gaz de 300MW en construction à Dakar, au Sénégal.

Le projet, situé sur un terrain de 9.923ha la commune de Rufisque, à 20 kilomètres de Dakar, est développé par West African Energy et la Senelec.

West African Energy a attribué le contrat d’ingénierie, d’approvisionnement et de construction (EPC) à Çalık Enerji en octobre 2020.

General Electric (GE) a été sélectionné en janvier 2021 pour fabriquer et fournir les turbines et les générateurs du projet, ainsi que d’autres équipements auxiliaires. Bureau Veritas a été chargé d’entreprendre les travaux de contrôle technique et d’assurer l’intégrité structurelle et la sécurité de l’usine en construction.

La société suédoise de conception technique et de services de conseil, Afry, a été nommée ingénieur du propriétaire. Le cabinet d’avocats canadien Fasken a été sélectionné pour fournir des services-conseils aux promoteurs de projets pour le développement, le financement, la construction, l’exploitation et l’entretien du projet.

Le projet a une valeur d’investissement estimée à 348,9 millions de dollars, le financement devant être fourni par la Société financière africaine (AFC), Coris Bank International et d’autres institutions financières, dont Afrexim Bank, une institution multilatérale panafricaine de financement du commerce.

La construction a commencé en mars 2021 et le projet devrait entrer en service par phases à partir de 2022, l’achèvement étant prévu pour 2023. À l’achèvement, la capacité de production totale sera de 2,39 térawattheures (TWh) d’électricité par an.

General Electric fournira les deux turbines à gaz E.03 de la centrale, une turbine à vapeur STF-A200 et trois alternateurs A39. Il y aura deux générateurs de vapeur à récupération de chaleur (HRSG) et l’équipement associé d’équilibre de l’usine (BOP).

Les autres composants comprennent un système de condensation de vapeur, des cheminées, trois transformateurs élévateurs de 11,5/90 kV d’une capacité de 147 mégavolts-ampères (MVA) chacun, des accessoires pour la connexion à des jeux de barres de 90 kV et une sous-station à isolation gazeuse (GIS).


ll y aura deux stations de livraison de gaz naturel, des réservoirs de stockage de fioul lourd (HFO) d’une capacité de 3 000 mètres cubes, un réservoir de stockage de pétrole, une station de traitement des eaux, un réservoir de stockage d’eau déminéralisée et une unité de traitement des effluents liquides.

La Société Africaine de Raffinage fournira du carburant
Les besoins en eau de l’usine proviendront de SEN’EAU,
Construction africa

You may also like

Leave a Comment