Home À la une La coalition AAR Sénégal regrette les hostilités d’hier et dénonce la prise d’otage du pays par YAW et BBY

La coalition AAR Sénégal regrette les hostilités d’hier et dénonce la prise d’otage du pays par YAW et BBY

by Abdoulaye Barry
0 comment

Le Sénégal a vécu ce vendredi du 17 juin sous la tension de manifestation à Dakar et à Ziguinchor. En effet, la coalition Yaw qui voulait manifester sans l’autorisation du préfet de Dakar s’est vu confrontée à la riposte des forces de l’ordre. La coalition AAR Sénégal, une des coalition en lice pour les élections législatives du 31 juillet sort de son mutisme pour s’exprimer sur les manifestations qui ont eu lieu ce vendredi 17 juin. Dans un communiqué, le porte-parole Thierno Bocoum dit regretter une « prise en otage du pays par deux coalitions BBY et YAW dont les deux listes nationales devaient être déclarés irrecevables au regard des dispositions pertinentes de la loi ».

AAR Sénégal s’est incliné « devant la mémoire de cet adolescent et présente ses condoléances à la famille éplorée » Tout en exigeant « que la lumière soit faite sur ce décès et sur les précédents survenus en mars 2021 ».

La coalition du Dr Abdourahmane Diouf et Cie « condamne les arrestations arbitraires lors de la manifestation de la coalition YAW de ce vendredi 17 juin 2022 » Et « note que le fait d’assiéger, sans décision de justice, les domiciles d’opposants à son régime est un  précèdent dangereux pour notre démocratie. La liberté de circuler est garantie par la constitution sénégalaise. Le régime de Macky Sall ne peut la priver à aucun compatriote sénégalais ».

AAR SÉNÉGAL réitère enfin « son exigence pour que les élections législatives se tiennent à date échue »

You may also like

Leave a Comment