Home À la une La Guinée alerte les pays qui veut l’arracher l’organisation de la CAN 2025 « leurs candidatures peuvent se poser en 2027 ou en 2029 ou en 2031, mais 2025 c’est pour la Guinée »

La Guinée alerte les pays qui veut l’arracher l’organisation de la CAN 2025 « leurs candidatures peuvent se poser en 2027 ou en 2029 ou en 2031, mais 2025 c’est pour la Guinée »

by Abdoulaye Barry
0 comment

Très critiqué en manque d’infrastructures en vu d’organiser la CAN 2025, Les autorités guinéennes déclarent poursuivre le chemin pour organiser la CAN 2025, malgré les réticences sur la capacité du déroulement de la compétition sur leur sol.

Plusieurs sources ont rapporté ces dernières semaines, qu’une décision pourrait être prise de retirer à la Guinée l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations en 2025 en raison de la situation actuelle des infrastructures du pays avec des stades qui ne sont plus aux normes instructives. Une affaire qui fait couler beaucoup d’encre et qui a poussés des pays comme le Nigeria et l’Algérie à se déclarer candidats pour l’organisation de l’événement. Mais, toujours en Guinée, les responsables espèrent contourner la volonté de certains. Ils persistent et signent quant à la tenue de la CAN 2025 dans leur pays. Si l’ont en croit en tout cas aux propos du Ministre des Sports guinéen. 

« Aujourd’hui, il y a une CAN qui est dédiée à un seul pays, la CAN 2025, on a dit que c’est pour la Guinée. Mais je vois qu’il y a beaucoup de pays qui se positionnent aujourd’hui pour pouvoir l’organiser parce qu’ils disent que la Guinée n’est pas capable d’organiser cette CAN. Je voudrais leur dire que cette CAN est destinée à la Guinée. Et la Guinée a pris ses responsabilités. A travers le leadership de son président, le colonel Mamadi Doumbouya, et de son gouvernement, la Guinée a décidé d’organiser cette CAN », a déclare Lansana Béa Diallo dans les colonne de foot 24.

Puis de répondre aux différents pays qui aimeraient récupérer l’organisation : « Donc, je voudrais dire à tous ceux qui sont candidats que leurs candidatures peuvent se poser en 2027 ou en 2029 ou en 2031, mais 2025 c’est pour la Guinée. Et ça, ça doit être clairement écrit par tous les journaux et compris par tout le monde que cette CAN sera organisée ici. Le processus qui est engagé n’est pas en retard, nous sommes largement dans les délais. Les contrats sont signés, l’argent est à disposition. Donc il n’y a rien qui peut nous empêcher d’achever la construction des infrastructures à temps. »

Une sortie médiatique qui vient de clore tout débat sur l’organisation de la CAN 2025 et que la Syli nationale est déterminé à être l’hôte de la plus grande compétition de football en Afrique assure le ministre de Sport Lansana Béa Diallo.

You may also like

Leave a Comment