Home Actualité L’ARDN DE DJIBRIL DIALLO VA CÉLÉBRER LA JOURNÉE DE L’AFRIQUE AUX NATIONS UNIES

L’ARDN DE DJIBRIL DIALLO VA CÉLÉBRER LA JOURNÉE DE L’AFRIQUE AUX NATIONS UNIES

by Matar Cissé
0 comment

Le Réseau de la renaissance africaine et de la diaspora (ARDN) compte commémorer mercredi la Journée de l’Afrique au siège des Nations unies à New-York, à travers des activités centrées sur une campagne dénommée « carton rouge pour l’égalité des droits ».

De cette manière, cet organisme dirigé par le Sénégalais Djibril Diallo veut appeler « toutes les parties à s’unir et à mettre fin à toutes les formes de discrimination et de violence à l’égard des femmes et des filles », indique-t-il dans un communiqué transmis à l’APS, samedi.

La Journée de l’Afrique est une commémoration du 25 mai 1963, « date à laquelle trente nations nouvellement indépendantes du continent africain se sont réunies à Addis-Abeba, en Éthiopie, pour signer la charte de l’Organisation de l’unité africaine, précurseur de l’Union africaine ».

Cet évènement va se dérouler « le mercredi 25 mai 2022 à 15h00 heures locales au siège des Nations unies à New York, aux États-Unis », en partenariat avec la Mission permanente d’observation de l’Union africaine auprès des Nations unies et celle de la République fédérale du Nigéria auprès de l’ONU.

Le Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA), le Bureau Afrique du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), sont aussi parties prenantes de l’organisation de cette commémoration.

De même que l’Entité des Nations unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes (ONU Femmes) et le Programme des Nations unies pour les établissements humains (ONU-Habitat).

La campagne « ARDN Red Card » vise à mobiliser les individus de tous les secteurs de la société pour qu’ils s’engagent à donner un carton rouge à toutes les formes de discrimination et de violence à l’égard des femmes et des filles.

Selon le communiqué, la chanson-phare de la campagne « carton rouge pour l’égalité des droits », produite par le directeur musical nigérian Abass Mubarak Akeju, sera également lancée au cours de cet évènement.

Cette chanson a été produite en collaboration avec « de jeunes célébrités » telles que Nomcebo Nothule Zikode d’Afrique du Sud, Wendy Shay du Ghana, Soraia Ramos du Cap-Vert, Perola d’Angola et Spice Diana d’Ouganda, sans compter plusieurs autres artistes, attendus à cette occasion, dont Mukosi et Larissa Martin.

« La célébration mettra en vedette 8 jeunes « pionniers du développement » », selon le communiqué.

Il signale que la reine Makhadzi, membre de la famille royale du peuple Venda et Pedi d’Afrique du Sud, sera l’invitée spéciale de la manifestation. 

Cette campagne de l’ARDN « vise à lutter contre la discrimination à l’égard des femmes et sert également de phare pour créer une prise de conscience mondiale afin de garantir que les femmes et les filles sont vraiment libres de jouir de la dignité et des droits égaux promis à tous les peuples, tels qu’incarnés dans la Déclaration universelle des droits de l’homme », a déclaré Djibril Diallo, fondateur et président directeur général de l’ARDN.

Selon M. Diallo, cité par le communiqué, cet évènement « est également dédié aux jeunes et aux adultes vivant sur le continent et à ceux de la diaspora », en même temps qu’il vise à souligner « davantage leurs engagements et plusieurs réalisations qui serviront d’inspiration audacieuse pour la jeune génération ». 

L’ARDN est une ONG internationale dont le siège se trouve à New York, avec le statut d’organisme de bienfaisance public aux États-Unis, ayant aussi un statut consultatif aux Nations unies. 

L’ARDN se donne comme mission d’accélérer la réalisation de la renaissance africaine en défendant et en soutenant les programmes et les priorités des Nations unies. 

Cette ONG veut à cet effet à mobiliser « la passion du gouvernement, des éducateurs, des artistes, des intellectuels, du secteur privé, de la société civile et de la jeunesse, en utilisant le pouvoir de l’art, du sport et de la culture comme vecteurs pour créer un monde meilleur ». 

L’ARDN sert de secrétariat à l’Alliance mondiale des maires et dirigeants d’Afrique et d’ascendance africaine. 

Cette ONG a été fondée et est dirigée par Djibril Diallo, qui a fait carrière dans les relations internationales, la diplomatie et le développement humain, notamment dans les questions concernant le continent africain et les victimes de l’épidémie de Sida. 

Titulaire d’un doctorat en linguistique, éducation et communication de la School of Oriental and African Studies de l’Université de Londres, il a dirigé le Programme commun des Nations unies sur le VIH/Sida pour l’Afrique occidentale et centrale.

Djibril Diallo fut également directeur de la communication du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) et conseiller spécial du directeur exécutif du Fonds international d’urgence pour les enfants des Nations unies.

You may also like

Leave a Comment