Home À la une L‘Association des journalistes du Bélarus reçoit le Prix mondial de la liberté de la presse de l’UNESCO

L‘Association des journalistes du Bélarus reçoit le Prix mondial de la liberté de la presse de l’UNESCO

by Italvina
0 comment

L‘Association des journalistes du Bélarus (AJB) a reçu le Prix mondial de la liberté de la presse UNESCO/Guillermo Cano 2022, sur recommandation d’un jury international de professionnels des médias.

La cérémonie de remise du prix devait avoir lieu ce lundi 2 mai à Punta Del Este, en Uruguay, à l’occasion de la conférence mondiale de la Journée mondiale de la liberté de la presse.

L‘Association des journalistes du Bélarus (AJB) a été créée en 1995 en tant qu’association non gouvernementale de travailleurs des médias, avec l’objectif de promouvoir la liberté d’expression et le journalisme indépendant au Bélarus. Elle rassemble plus de 1300 journalistes associés, et est membre de la Fédération Internationale des Journalistes (FIJ) et de la Fédération Européenne des Journalistes (FEJ), a précisé l’UNESCO dans un communiqué de presse.

En août 2021, à la suite de la perquisition par la police de ses bureaux au Bélarus, la Cour suprême du Bélarus a ordonné la dissolution de cette organisation, à la demande du ministère de la Justice.

« Depuis vingt-cinq ans, le Prix UNESCO/Guillermo Cano attire l’attention mondiale sur le courage des journalistes qui, à travers le monde entier, font preuve d’abnégation dans leur quête de vérité et de transparence. Une fois encore, leur exemple nous inspire et nous rappelle l’importance de veiller à ce que les journalistes, où qu’ils soient, puissent travailler librement et en toute sécurité », a déclaré la Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay.

Conférence à Punta Del Este

Le Prix mondial de la liberté de la presse UNESCO/Guillermo Cano, dont le montant s‘élève à 25.000 dollars, récompense les contributions exceptionnelles à la défense ou à la promotion de la liberté de la presse, en particulier face au danger. Il tient son nom de Guillermo Cano Isaza, journaliste colombien assassiné le 17 décembre 1986 à Bogota (Colombie), devant les bureaux de son journal El Espectador.

La conférence mondiale de la Journée mondiale de la liberté de la presse 2022 se tient du 2 au 5 mai dans un format hybride à Punta Del Este, en Uruguay. Placée sous le thème « Le journalisme sous l’emprise du numérique », la conférence examinera l’impact de l’ère numérique sur la liberté d’expression, la sécurité des journalistes, l’accès à l’information et la vie privée.

You may also like

Leave a Comment