Home À la une Macky Sall : la nécessité de réguler le secteur des Médias est fondamentale.

Macky Sall : la nécessité de réguler le secteur des Médias est fondamentale.

by Almamy Sylla
0 comment

Le président de la république, Macky Sall a présidé hier, jeudi 27 Mai 2021, la cérémonie d’ouverture de la 8e Assemblée générale de la plateforme des régulateurs de l’audiovisuel des pays membres de l’Uemoa et de la Guinée. Il est revenu sur la nécessité de réguler le secteur des médias et d’assainir le secteur de la presse.

 La 8e assemblée générale de la plateforme des régulateurs de l’audiovisuel des pays membres de l’Uemoa et de la Guinnée s’est tenue cette année à Dakar, au King Fahd Palace, sur le thème :  » Impact de la Télévision Numérique Terrestre : Enjeux économiques et socio-culturels « .

Selon le chef de l’Etat qui présidait hier l’assemblée générale les professionnels de presse devrait assainir leurs secteurs. « Les autres corps ont des ordres, par exemple, Ordre des médecins, Ordre des ingénieurs. Il faut qu’on définisse les règles. Tout le monde ne peut pas se réclamer professionnel de l’information et de la communication , alors que vous parler quotidiennement à des centaines de milliers de personnes voire millions de personnes sans qualification, sans formation  » a t’il déclaré.

Il y ajoute que  » sous prétexte de liberté d’opinion et d’expression on charrie à haut débit et à échelle planétaire, les contenus qui mettent en péril la vie d’autrui et les valeurs sacrées de la dignité humaine et du vivre ensemble. Il ne peut y avoir de droits illimités, ni de liberté absolue ; rien ne peut justifier les effets de l’injure, la calomnie, l’appel à la violence et l’incitation à la haine  »

Macky Sall, Président de la république du Sénégal

 John Stuart Mill disait  » la liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres  » C’est dans ce sillage que s’inscrit le président de la république, Macky Sall qui exhorte les professionnels de l’information à réorganiser davantage leurs secteurs car cela peut se trouver être très dangereux pour la société.

En même temps, pour le chef de l’Etat la nécessité d’organiser les médias est fondamentale, car il est convaincu qu’il n’y a pas de frontière avec internet et que la régulation interpelle le gouvernement, régulateurs mais aussi individus, citoyens, professionnels et nation.

You may also like

Leave a Comment