Home À la une MIMI TOURÉ A LOUGA: «Être patriote, ce n’est pas mentir, affabuler, calomnier…»

MIMI TOURÉ A LOUGA: «Être patriote, ce n’est pas mentir, affabuler, calomnier…»

by Dakarois
0 comment

La place publique mitoyenne à la direction régionale du Trésor public de Louga a refusé du monde, ce mardi 12 juillet 2022. Théâtre du méga meeting départemental de Benno Bokk Yakaar, l’endroit a été le lieu de convergence des fils et filles du Ndiambour à la rencontre de Mimi Touré. La tête de file de la coalition au pouvoir, drapée d’une superbe tenue verte, s’est montrée à la hauteur de l’événement. Tant dans  sa verve que dans la justesse de son propos. 

Ragaillardie par la ferveur et l’engouement des masses, Mme Touré affirme que pour l’échéance du 31 juillet: « Il n y a pas de soucis à se faire à Louga. Ici l’enjeu, c’est l’ampleur de la victoire. Louga comme l’ensemble du département a saisi les enjeux de ces joutes électorales ». 

L’ancien Premier ministre déclare que «face à une opposition qui n’a rien de patriote, il faudra faire le bon choix. Celui-ci reste et demeure Benno Bokk Yakaar ». À l’en croire, le bloc d’en face, «  est dans la contre-vérité, l’affabulation, et la calomnie ».

A titre d’exemple, elle cite « Les marchés publics pour l’essentiel gagnés par les entreprises sénégalaises ». Être en campagne ne signifie pas mentir à tout va dans le seul dessein de se faire élire. Le Président Macky Sall a toujours fait valoir la préférence nationale. Il est différent de ceux qui calomnient leur Pays aux Nations Unies, en distillant des contre vérités ».
La caravane de Bby, avant de rallier la capitale du Ndiambour a été tour à tour dans les communes de Thiamene et Coki où les maires ont magnifié les efforts du gouvernement pour un développement harmonieux de leurs terroirs.

Les réalisations dans le département

En tèrme de réalisations, le département de Louga, depuis l’avènement du Président Macky Sall a enregistré 13 postes et un centre de santé. Les jeunes et les femmes ont également été accompagnés par la Der à hauteur de 1,2 milliards FCfa et le Fongip avec une enveloppe de 1,3 milliards FCfa. Sans parler de la réhabilitation et du bitumage de routes dont celle reliant Potou à Gandiol. Cela, en attendant l’achèvement de l’autoroute Dakar Tivaouone Saint Louis qui vient en appoint au projet de désenclavement des zones agricoles et minières.

You may also like

Leave a Comment