Home À la une Mise en œuvre des opérations du Force Covid19 : discorde au sein des « bénévoles » du comité

Mise en œuvre des opérations du Force Covid19 : discorde au sein des « bénévoles » du comité

by BMCBS
0 comment

Ledakarois221- dans le cadre de la lutte contre le covid-19, le Chef de l’Etat avait opté pour une démarche transparente en nommant à la tête du comité de suivi une personnalité neutre. Par décret n° 2020-977, l’inspecteur général des Forces armées, François Ndiaye, a été désigné pour coordonner le Comité de suivi de la mise en œuvre des opérations du Force Covid19 dotées d’un budget de 1000 milliards. Les membres avaient décidé de travailler en bénévole mais ironie du sort, la presse d’aujourd’hui a fait état d’un malaise qui s’est s’installé autour de 107 millions de perdium.

La rédaction de D221 a contacté des membres du comité….

MOMAR NDAO Président ASCOSEN

M. Ndao précise que cette information sur des perdiums qui auraient fait discorde au sein du comité n’est qu’imaginaire. En effet, selon le défenseur des consommateurs, le budget n’a même pas encore fait l’objet examen ni d’adoption par le comité. Il insiste sur le fait qu’ils ont décidé de travailler de manière bénévole et il n’a jamais était question d’une somme avancée en guise de rémunération. Lui Momar Ndao Intuitu personæ n’est pas preneur pour un quelconque paiement mais sur le principe de la rémunération il affirme qu’il n’est pas contre car dans le comité « il y a des personnes sans revenus et tout travail mérite salaire ».

Le président de l’ascosen insiste sur le fait qu’il n’y a pas encore l’établissement d’un budget définitif, et le communiqué qu’ils ont rédigé ensemble était clair sur le fait qu’ils travaillent en bénévolat par conséquent il serait incohérent qu’il ait discorde pour un paiement quelconque sinon le communiqué serait démenti a laissé entendre Momar Ndao

Toussain Manga

Le jeune député libéral est formel il ne faut pas toucher de perdium sur cet argent destiné à soulager les Sénégalais de cette crise sanitaire qui est aussi une crise économique et sociale. L’honorable député ne veut pas entendre parler de rémunération dans cette activité de la part des membres du comité.

Momar Ndao dans son entretien avec la rédaction de ledakarois221 signale que Toussaint Manga en tant que député peut renoncer au paiement comme lui il l’a fait mais ceci ne peut pas engager tout le comité car ils ne sont pas tous dans la même situation financière, il a donné l’exemple d’un handicapé qui vient chaque jour en réunion par taxi et qui mérite au moins une prime de transport.

En tout état de cause, les fonds force covid-19 doivent être gérer en toute transparence car étant le fruit d’une contribution de masse et de l’argent du contribuable afin de porter assistance aux Sénégalais en cette période pandémie qui a bouleversé le vécu quotidien de tous

You may also like

Leave a Comment