Home International Moussa Faki rejeté avec son rapport accablant, le Tchad toujours pas sanctionné.

Moussa Faki rejeté avec son rapport accablant, le Tchad toujours pas sanctionné.

by Gning
0 comment

L’Union Africaine a organisé une session extraordinaire, ce vendredi 11 novembre 2022, à Addis Abeba, en Ethiopie. Il était prévu dans cette session d’extraordinaire, de trancher sur un rapport accablant dans le but de sanctionner le pouvoir de transition Tchadien. Le Tchad a échappé à la sanction, malgré la demande du président de la commission de l’organisation, Moussa Faki pour que les 15 membres du Conseil Paic et Sécurité (CPS) sanctionnent les autorités tchadiennes.

Pour Moussa Faki, président de la commission de l’organisation de l’U.A, le pouvoir de transition du Tchad doit être sanctionné rien que pour sauvegarder un minimum de crédibilité à la commission qu’il dirige mais également pour être cohérent avec les autres pays africain dans la même situation. Cependant, un consensu n’a pas été trouvé après deux heures de débat. Les pays membres du Conseil Paix et Sécurité (CPS) de l’Union Africaine n’ont pas suivie Moussa Faki dans la même logique, si l’on croit à la Rfi. Ainsi, sur 15 Etats membres du CPS de l’U.A, devant trancher par rapport à la demande du Président de ladite commission, seuls 3 Pays ont soutenu Moussa Faki pour que le pouvoir transition tchadien soit sanctionné. L’Afrique du Sud, quant à elle, n’a pas pris position. Ce qui entraine alors que la grande majorité des pays membres se sont prononcé contre, d’après les informations obtenues.

En effet, ceci pourrait être considéré comme un échec personnel de la part du président de la commission de l’organisation, Moussa Faki. Ce dernier a présenté et défendu, lui même son propre rapport devant le Conseil Paix et Sécurité (CPS), chose qui a surpris des diplômates, selon nos sources.

You may also like

Leave a Comment