Les élèves peuvent maintenant rejoindre les salles de classe. Une rencontre organisée dans le cadre des réunions de monitoring des accords, a été tenue par les cinq syndicats du G7 et les syndicats du G5, qui ont décidé de lever leur mot d’ordre.

Les cours ont repris ce lundi après les réunions de monitoring tenues par les syndicats des enseignants. Ces derniers ont décidé après des semaines de grèves de rejoindre les salles de  classe en signant un accord sur la base des propositions faites par le gouvernement du Sénégal. 

L’Etat a entamé avec les syndicats à une rencontre portant sur l’examen des propositions relatives à l’amélioration de la rémunération des enseignants afin de mettre en ordre les inquiétudes qui secouent le système éducatif sénégalais. 

Selon le ministre des Finances et du Budget, Abdoulaye Daouda Diallo,  les 90 millards concernant uniquement les augmentations dans le secteur de l’éducation et de la formation, et non les autres secteurs de l’Administration publique.

Il precise : «  ce montant représente le cumul des 69 millards liés aux différentes augmentations, des 19,964 millards provenant de la défiscalisation de l’indemnité de logement et de la somme d’un Millard 951 millions F CFA destinée à la revalorisation de la fonction d’administrateur scolaire ». 

Abordant le point portant sur la défiscalisation de l’indemnité de recherche documentaire, le ministre a rappelé que le prélèvement des impôts ne concerne pas uniquement les enseignants, mais tous les travailleurs, et à ce titre, le gouvernement ne peut nullement accepter cette contre-proposition de la partie syndicale. 

You may also like

Leave a Comment