Home À la une Second Braquage en moins d’une semaine: Kilifa et sa famille victimes des bandes armées au sud du pays.

Second Braquage en moins d’une semaine: Kilifa et sa famille victimes des bandes armées au sud du pays.

by Ibrahima Mbodji
0 comment

C’est le rappeur Mbissane Seck dit Kilifa qui a été victime avec sa femme et son nourrisson du braquage perpétré hier matin vers les coups de 7 heures du matin. L’attaque a eu lieu à la sortie de Badiouré alors qu’il se rendait à Ziguinchor avec sa famille. A bord d’une Toyota, le rappeur l’a échappé belle, après l’avoir reconnu, les assaillants l’ont laissé partir.

Même pas une semaine après le braquage de commerçants à la sortie du village de Badiouré la semaine dernière, un autre vient de se produire hier matin sur la RN4. Des hommes armés ont fait irruption dans la matinée pour essayer de dépouiller les passagers de leurs biens. C’est ainsi qu’un véhicule de marque Toyota est tombé dans cette embuscade tendue par les bandes armées qui seraient des éléments de Salif Sadio chassés de leurs bases dans le Nord Sindian. Selon les témoignages du chauffeur de la voiture, pris de panique, il a voulu faire marche arrière. Malheureusement, il a été coincé par les autres éléments qui ont fait irruption derrière lui. » Ils étaient plus de 10 hommes lourdement armés. Les uns en première position , les autres dans les buissons. Lorsque les premiers ont braqué leurs armes sur moi, j’ai voulu faire marche arrière. Malheureusement, d’autres sont sortis derrière moi et ont tiré sur les pneus de mon véhicule. J’ai arrêté la voiture que j’ai éteint, puis je suis sorti les mains sur la tète. Ils m’ont interpellé en me demandant pourquoi j’ai essayé de fuir, je leur ai dit que j’étais pris de panique » explique-t-il aux gendarmes de Bignona ou il a fait sa déposition.

Mbissane seck dit Kilifa était dans la voiture et son nourrisson. L’attaque a eu alors qu’il se rendait à ziguinchor avec sa famille. Blessé au bras, le rappeur l’a échappé belle, car, après l’avoir reconnu les assaillants l’ont laissé partir.

Informée de la présence de ces hommes, l’armée a déployé des éléments pour les traquer .Et pourtant, ce virage fait l’objet de braquages d’éléments armés. Car au-delà du fait que cette zone a un virage, la foret y est dense avec de grands arbres.

You may also like

Leave a Comment