Home Politique YEWWI ASKAN WI AVERTIT SUR LA SITUATION DU PAYS

YEWWI ASKAN WI AVERTIT SUR LA SITUATION DU PAYS

by Hameth Ba
0 comment

Les leaders de la coalition Yewwi Askan Wi ont tenu, hier, un conférence de presse. Ousmane Sonko, Khalifa Sall et compagnie se rebondissent encore sur la situation politique du Pays.

Ousmane Sonko rappelle que les priorités du moment justifient leur rencontre. Sur ce, Khalifa Sall s’explique <<Le pays bascule. Il y’a beaucoup de problèmes. La cherté de la vie, l’injustice, les délestages, les détentions arbitraires… Voilà pourquoi nous avons décidé de parler aux sénégalais >>. L’ancien maire de Dakar s’est bénéficié de cette opportunité pour féliciter et encourager l’équipe nationale de football. Assurant, il croit en la victoire des coéquipiers de Kalidou, durant leurs prochaines sorties. Plus favorable, il est convaincu que le Sénégal peut atteindre les demi-finales. Il a aussi évoqué le cas du journaliste Pape Alé Niang à qui il appuie .<<Macky Sall n’a pas le droit d’emprisonner Pape Alé Niang. Sa libération est une obligation>> confie-t-il.

Le président de cette conférence, Ousmane Sonko incrimine le Président de la république du Sénégal d’être le recordman dans ce domaine<<Macky Sall a battu le record de la détention pour crime d’opinion. C’est une perte de temps de parler de l’indépendance de la justice. Elle n’est pas libre. Pire, on joue avec elle. Nous n’avons aucun intérêt à monter des foules contre elle, mais nous devons alerter>> abdique-t-il. Il en rajoute que Pape Alé Niang n’aurait jamais passé <<Des avocats m’ont parlé à propos de l’affaire Pape Alé Niang. Ils m’ont dit que pour amener ceux qui ne sont pas du côté du pouvoir en instruction, il y’a deux à trois juges à qui on donne les dossiers. Et donc, si l’affaire Pape Alé Niang avait été traitée par un autre juge que ceux-là, il allait être libéré le jour même de son arrestation. C’est pourquoi je vous dis que la magistrature est tout sauf indépendante>>.

Awa BEYDI SEYE

You may also like

Leave a Comment